Quid des pourboires en thaïlande ?

Mis à jour : mai 23

C'est une question qui nous est régulièrement posée par les personnes projetant un séjour en Thaïlande ou fraichement arrivées dans le Royaume: quel montant de pourboire faut-il laisser ?


Bien que le pourboire ne soit pas forcément ancré dans la culture thaïe, il est apprécié. Cependant, ce n’est pas aussi simple que de donner un pourcentage de votre note ou du montant payé... Il existe certaines situations où il est plus approprié de donner un pourboire et d’autres où ce n’est pas le cas. Voici un guide sur l'étiquette entourant les pourboires en Thaïlande.



Gardez la monnaie ?


Si vous commandiez de la nourriture sur un stand de rue et demandiez au vendeur de conserver la monnaie, il y a de fortes chances pour qu'il insiste pour que vous la récupériez - que ce soit par humilité ou par confusion face à un éventuel trop perçu - même s'il ne s'agit que de 5 bahts.


Faire ce que les locaux font est un conseil judicieux pour tous les voyageurs et il est peu probable que vous voyiez un thaï laisser un pourboire à un étal de street food donc ne vous inquiétez donc pas trop. Si la nourriture était vraiment délicieuse et que cela vous a plu, le meilleur moyen de remercier le vendeur est peut-être finalement de lui dire ou de lui commander une nouvelle portion !


Idem pour les restaurants "locaux" où l'on peut manger des soupes de nouilles ou plats simples, on ne laisse généralement rien.


Manger dans des restaurants ou des cafés en zone touristique est une autre histoire. Il ne faut pas oublier que les serveurs de ces lieux travaillent souvent de longues heures avec de petites pauses pour moins de 15 euros par jour. Si vous commandez une collation et un café qui coûte 85 bahts, par exemple, il est courant de laisser simplement la monnaie de 15 bahts ou un billet de 20 bahts qui vous ne manquera probablement pas mais qui pourra faire la différence pour une jeune serveuse avec une famille ou un cursus universitaire.

Si vous vous rendez dans un établissement régulièrement, il n'est pas nécessaire de laisser un pourboire à chaque fois, mais vous vous verrez récompensé par un service attentionné et personnel.

Naturellement, plus le restaurant coûte cher, plus le montant du pourboire est en conséquence. Lorsque la note s'élève à plusieurs milliers de bahts, vous pouvez envisager à penser à un pourboire de 10% mais assurez-vous que les frais de service ne sont pas déjà inclus dans votre facture ce qui est fréquent dans les établissements de standing en Thaïlande.





Taxis au juste prix, le pourboire aussi !


Dans n'importe quelle grande ville de Thaïlande, et encore plus dans les zones touristiques de Bangkok, il peut être très pénible de trouver un chauffeur de taxi qui utilisera le compteur. Dans cet esprit, il convient de récompenser les conducteurs qui le font en leur offrant un petit pourboire. Il n’est pas nécessaire de faire sauter la banque; si il s'agit de 61 bahts par exemple, donnez-lui 70 ou 80. Ils vous en seront reconnaissants et cela les convaincra peut-être de continuer à gagner honnêtement leur vie et de ne pas demander 200 bahts pour le même trajet.


Au massage aussi ?


Comme le savent tous ceux qui se sont rendus en Thaïlande, on trouve des boutiques de massage à presque tous les coins de rue, ce qui crée une concurrence féroce entre elles et une guerre des prix qui les rendent facilement abordable pour un touriste.

Autant les massages sont agréables pour la personne qui le reçoit autant cela peut être un travail fatiguant. De plus, très souvent, les masseuses peuvent attendre des heures sans un seul client, pour ne recevoir au final qu'une partie du montant total (en général 60%), l'autre partie (40%) étant pour le propriétaire du salon.

Encore une fois, donner un pourboire n'est pas la règle mais c’est très apprécié. Surtout sur un massage à 200 ou 300 bahts, et si vous avez passé un bon moment, laissez 50 à 100 bahts à la masseuse en lui donnant directement.


Les hôtels et guides, à vous de voir...


Pas facile d'arriver à votre hôtel fatigué à cause du long voyage et du décalage horaire pour découvrir que vous êtes au quatrième étage sans ascenseur. Ayez une pensée pour le pauvre porteur qui devra amener vos bagages à votre chambre !

Cet emploi, ainsi que la tâche de l'entretien ménager dans un hôtel, sont souvent peu rémunérateurs, avec de longues heures de travail et une fatigue certaine. Un pourboire de 20 bahts par sac transporté et un billet quotidien de 50 ou 100 bahts par chambre nettoyée semble tout à fait justifié et vous seront rendus par un large sourire accompagné d'un "waï" (salut traditionnel thaïlandais).


En ce qui concerne les guides touristiques c'est plus compliqué car cela dépendra pour beaucoup de votre ressenti et du plaisir que vous aurez eu à partager votre séjour-circuit ou votre journée d'excursion avec lui.

Le montant de votre pourboire devrait donc varier en fonction du service et de la durée de présence du guide.

Pour les guides sur une excursion à la journée avec un groupe, il n’est pas inhabituel de leur donner 100 à 200 bahts voire plus si il a rendu votre journée inoubliable.

Pour ceux qui vous auront accompagné tout au long d'un circuit, sur plusieurs jours, un montant de 1,000 bahts est correct et reste dans les normes.

Si vous n'êtes pas satisfait du service, bien sûr, vous n’êtes pas obligé de laisser un pourboire.


Faites confiance à votre intuition !


Comme le disent les Thaïlandais, finalement cela dépend vraiment de vous. Il n’y a pas de règle absolue ou d’attente envers les touristes afin de donner un pourboire mais ce sera toujours apprécié.


Il peut être facile de visiter une ville, une île ou autre que vous ne reverrez peut-être jamais sans un pourboire, mais un bon service qui permet de passer de bonnes vacances doit toujours être récompensé !


39 vues
  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram

© Copyright kohsamui-excursions.com 2019